· 

#11 censé ou sensé ?

Voilà deux homophones qui sont souvent confondus à l’écrit et qui ont pourtant un sens bien différent.

 

Censé est un adjectif qui signifie qui est supposé, réputé (être, faire…). Il est toujours suivi d’un verbe à l’infinitif.

Exemple : Nous sommes censés rejoindre nos amis au cinéma. = Nous sommes supposés

                 Cette crème est censée soulager les démangeaisons. = Cette crème est réputée
                
Et le célèbre adage : « Nul n’est censé ignorer la loi. »

  

Sensé, quant à lui, est un adjectif qui signifie qui a du bon sens (raisonnable, sage), conforme à la raison.

 Exemple : C’est un homme sensé qui prend toujours de bonnes décisions. = C’est un homme raisonnable

                   Veillez à ce que votre décision soit sensée. = …à ce que votre décision soit conforme à la raison.

 

Si vous hésitez toujours, voici un moyen de savoir comment orthographier l'adjectif concerné : 

Est-il possible de le remplacer par insensé (un sans C) , contraire de sensé ?

Si oui, il s'agit donc bien de sensé.

Exemple : Cet homme insensé prend toujours de mauvaises décisions.
                 => Cette phrase est correcte 😊
                 On écrira donc : Cet homme sensé prend toujours de bonnes décisions.

                 Veillez à ce que votre décision ne soit pas insensée.
                 => Cette phrase est correcte 😊
                 On écrira donc : Veillez à ce que votre décision soit sensée.

Si ce changement rend la phrase incorrecte, c'est qu'il s'agit de censé (avec C).

                 Nous sommes insensés rejoindre nos amis au cinéma.
                 => Cette phrase est incorrecte
                 On écrira donc : Nous sommes censés rejoindre nos amis au cinéma.

                 Cette crème est insensée soulager les démangeaisons.
                 => Cette phrase est incorrecte
                 On écrira donc : Cette crème est censée soulager les démangeaisons.

                 Nul n'est insensé ignorer la loi.
                 => Cette phrase est incorrecte
                 On écrira donc : Nul n'est censé ignorer la loi.

 

 Efficace, hein ?

 

 

Si cette petite "douceur orthographique" vous a plu, n'hésitez pas à me laisser un petit commentaire (ça fait toujours plaisir !), et ne soyez pas égoïste, partagez-la sans modération. C’est cadeau… 😊

 

À demain pour découvrir ce qui se cachera derrière la fenêtre #12 du calendrier de l’Avent !

Commentaires: 3
  • #3

    La Plume du Renard (mercredi, 12 décembre 2018 10:24)

    Merci @Sandrine et @angelique pour vos gentils commentaires !
    Je suis ravie que cela vous plaise :)
    @angelique : La "petite" faute sur le "se/ce" n'était absolument pas un indice pour le prochain homophone, mais bien une erreur :/ corrigée depuis :)
    Bien à vous,
    Nathalie (La Plume du Renard)

  • #2

    angelique (mercredi, 12 décembre 2018 07:48)

    J'apprécie le principe du calendrier orthographique.Ludique et intelligent ! Merci!
    Une petite faute sur le se/ce ne se serait-elle pas glisser à la fin de l'article; à moins que cela soit un indice pour le prochain homophone?
    merci pour cet investissement!

  • #1

    Morel Sandrine (mardi, 11 décembre 2018 08:11)

    Merci pour cette astuce et piqure de rappel
    Ce calendrier est top meme pour les neurones �